aller directement au contenu

4 questions à se poser pour déterminer l'efficacité de vos formations à la RCP

Appliquer le modèle Kirkpatrick à votre programme de formation

Maintenir l'implication des apprenants au cours d'une formation est le défi majeur pour tout formateur, en particulier lorsqu'il s'agit d'enseigner à de nouveaux apprenants.  Lors des formations aux gestes  qui sauvent, certains apprenants s'attendent à recevoir un enseignement basé sur la pratique et peuvent être surpris par le contenu théorique nécessaire pour appréhender la pratique.

Il est possible que certains étudiant désinvestissent cette partie théorique en se concentrant uniquement sur la réussite aux épreuves demandées sans avoir acquis la confiance indispensable à la gestion d'une situation d'urgence.

 L'un des modèles les plus éprouvés pour mesurer l'efficacité de la formation est le modèle de Kirkpatrick. Reconnu par les éducateurs depuis des décennies, le modèle Kirkpatrick aide à identifier les opportunités d'engagement de vos élèves en posant quatre questions simples, mais ciblées.

Ci-dessous, nous décrivons comment appliquer ce modèle à votre formation et ainsi augmenter le niveau d'implication de vos élèves pendant vos cours;

1. De quelle manière les apprenants appréhendent-ils vos formations ?

Le modèle Kirkpatrick insiste sur l'importance donnée au degrè de satisfaction des apprenants durant une formation. Qu'ont-ils apprécié ? Cette information vous renseigne sur l'orientation à donner ou à maintenir durant vos formations. Quels sont les besoins qui s'expriment et comment les satisfaire afin de maintenir l'apprenant dans le processus d'apprentissage1 ?

En d'autres termes: quelles sont les opportunités, dans votre programme, qui permettent de rendre l'apprentissage plus intéressant, plus utile et plus stimulant? 

Donner un aspect ludique à votre enseignement, appliquer des principes liés au jeu à votre démarche éducative  permet de créer un contexte d'apprentissage innovant stimulant et impliquant. Une démarche de plus en plus suivie par les professionnels de l'enseignement. 

La "gamification" : des bénéfices étudiés et prouvés
  • Les élèves s'approprient davantage leur apprentissage
  • Plus l'enseignement est ludique, plus les progrès des étudiants sont visibles.3

Même les médecins utilisent les jeux en réseau comme outils d'apprentissage car ils permettent d'acquérir et de confronter les connaissances dans laps de temps réduit.4 L'utilisation de la gamification dans le domaine de la santé conforte son intérêt pour l'apprentissage des techniques de réanimation cardio-pulmonaires

L'enseignement de la RCP n'est pas une exception.

Une compétition saine, rendue possible grâce aux outils de feedback,  peut avoir un impact conséquent sur la qualité de l'engagement durant vos formations.

_8LN1792.jpeg

QCPR Classroom App

L'application QCPR Classroom est désormais compatible avec le mannequin Little Anne QCPR offrant un feedback et un dispositif ludique. Cette application permet à nos formateurs d'améliorer la qualité de la formation à la RCP,  l'efficacité du cours et l'implication des apprenants, en monitorant simultanément jusqu'à 42 mannequins.

Plus d'infos

2. Comment mesurez-vous ce que les apprenants ont appris et ce qu'ils n'ont pas appris?

le modèle Kirkpatrick  recommande de se concentrer sur ce que les élèves ont appris. Vos étudiants quittent-ils le cours en sachant quand et comment effectuer une RCP efficace? Il s'agira alors de mesurer avec plus de précision la qualité de la RCR de chaque élève.

La technologie de monitorage des mannequins permet désormais une mesure précise de la qualité de la réanimation cardio-pulmonaire pratiquée sur le mannequin, en analysant  des paramètres aussi divers que le taux et la profondeur des compressions , les périodes de relâchement des compressions, ainsi que la ventilations: autant d'indicateurs permettant d'évaluer ce que les apprenants ont retenu de votre enseignement.

L'AHA (the American Heart Association’s) a défini en 2013 les 5 paramètres clefs qui sont collérés à un meilleur taux de survie:5
  • Taux de compressions réussies (CCF): >80% du temps de la RCP
  • Rythme des compressions: entre 100–120 compressions par minute
  • Profondeur des compressions: 5–6 cm pour les adultes et les adolescents
  • Interruption des compressions: aucune
  • Fréquence des ventilations: 12 ventilations par minute, soulèvement de la poitrine minimal

*Mise à jour des recommandations 2013 aux recommandations 2015

Il est également intéressant d'évaluer la probabilité que les apprenants forment d'autres personnes ou continuent à réactualiser leurs compétences en RCP.  70% des Américains se sentent impuissants à agir face à une urgence cardiaque parce qu'ils ne savent pas comment administrer la RCP ou parceque leur formation est trop ancienne.6 Comprendre ce qu'est un arrêt cardiaque , savoir quoi faire en cas d'urgence et recevoir des conseils précis lors des exercices pratiques peuvent inciter davantage de témoins potentiels à intervenir en situation réèlle.

3. Comment les apprenants mettent-ils en pratique votre enseignement ?

Le 3ème niveau du modèle Kirkpatrick concerne les changements de comportement et leur évaluation. 

Vos apprenants effectueront-ils les gestes enseignés sur une victime d'un arrêt cardiaque ?

La recherche montre que la majorité des témoins d'un arrêt cardiaque restent les bras croisés face à une urgence cardiaque. Seules 46% des victimes reçoivent un massage cardiaque de la part d'un témoin sur place.7

Une étude menée par l'American Heart Association a tenter de définir pourquoi la plupart des gens choisissent de ne pas intervenir.8

Les raisons invoquées par les répondants sont les suivantes: 

28%
Compétences obsolètes
24%
La RCP est "trop compliquée"
13%
Manque de confiance
Dépasser ces barrières psychologiques que sont la peur et le déni permettrait de sauver beaucoup plus de vies … Pratiquer une RCP  est toujours plus efficace que de ne rien tenter9

Dr. Rob Rosenbaum, emergency doctor with Christiana Care Health System and EMS director for New Castle County, Delaware

Pour les instructeurs, cela signifie mettre donner aux apprenants la confiance en leur compétence. Comprendre les mécanismes d'une réanimation cardio-pulmonaire de qualité, développer des compétences  grâce à la répétition de gestes dont l'efficacité est attestée par des outils de débriefing en temps réèl permet aux apprenants de s'approprier leur performances et ainsi de renforcer leur confiance et leur capacité à sauver des vies. 

 

4. Avez-vous atteint vos objectifs ?

 46 000 arrêts cardiaques par an en France. 75% des cas se produisent à domicile. 7 fois sur 10, ces arrêts surviennent devant témoins, mais seulement 40 % de ceux-ci interviennent. Il vous appartient, en tant qu' instructeur, de préparer ces personnes à sauver une vie. Grâce à des méthodes de formation plus engageante et les bons outils il est possible de modifier les comportements et faire en sorte que les personnes qui quittent vos formations soient aussi motivées que lorsqu'ils y sont entrés !

Vous souhaitez améliorer l'engagement de vos élèves ?

Vous avez le sentiment d'une perte de motivation chez vos apprenants durant vos formations ? Voici quelques conseils pour vous aider à conserver un haut niveau d'attention chez les apprenants.

Guide des bonnes pratiques 

19-17889_increase-engagement-cpr-checklist.png

Welcome back

Your session timed out whilst you were away. Do you want to continue signed in?

Continue Sign Out